FAUT-IL UN PERMIS DE CONDUIRE POUR CONDUIRE UNE VOITURETTE ?

Pour conduire une voiturette, l’obligation de posséder un permis de conduire dépend de votre âge.
Est considéré comme voiturette tout quadricycle léger à moteur de la catégorie L6e d’une puissance maximale de 4 kw et d’une vitesse maximale de 45 km/h.

Si vous êtes né avant 1988

Si vous êtes né avant le 31 décembre 1987, vous pouvez conduire une voiturette sans formalité particulière que vous soyez ou non titulaire du permis de conduire.

Si vous êtes né entre 1988 et 1996

Si vous êtes né après le 31 décembre 1987 et avant le 31 décembre 1996, vous pouvez continuer à conduire une voiturette si vous êtes titulaire, soit du permis de conduire, soit du brevet de sécurité routière, soit d’un titre reconnu équivalent délivré par un État de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen (EEE).

Si vous êtes né en 1997 et après

Si vous atteignez l’âge de 16 ans en 2013, vous devez posséder le permis AM (7 h de formation) du permis de conduire pour conduire une voiturette.

Avec le durcissement des contrôles routiers et l’instauration du permis à point, les voitures sans permis ont connu ces dernières années un essor sans précédant tant à la vente qu’à la location.

Selon la loi, une voiture sans permis est un cyclomoteur monté sur plus de deux roues ou un quadricycle léger pourvu d’une carrosserie fermée. Ces engins très encadrés par la législation doivent présenter un poids à vide inférieur à 350 kg, une vitesse maximale de 45 km/h et une puissance du moteur n’excédant pas 4 kW (le véhicule est équipé d’un moteur diesel). Ces véhicules peuvent à l’identique des scooters circuler sur tous les axes routiers sauf les voies express et les autoroutes. Le conducteur ne doit pas porter de casque mais il est tenu de boucler sa ceinture de sécurité. Outre le conducteur, un seul passager peut être embarqué à bord de l’engin. S’il s’agit d’un enfant de moins de 12 ans (ou taille inférieure à 1,50 m), il doit prendre place dans un siège pour enfant agréé. La conduite d’une voiture sans permis est autorisée dès 16 ans.

A qui s’adresse la voiture sans permis ? Environ 10 millions de Français de plus de 18 ans – sur 44 millions – n’ont pas de permis de conduire. Sur ce nombre composé principalement de femmes, 1,5 millions (soit environ 30 %) sont des jeunes de 18-25 ans qui n’ont pas encore eu l’occasion de réussir l’examen et 2 millions sont des personnes âgées de plus de 75 ans qui n’ont jamais eu le permis. Dans cette deuxième tranche, la majorité est nettement composée de femmes. A cela s’ajoutent les personnes qui sont sous le coup d’un retrait de permis. Une portion de la population en nette progression depuis l’instauration du permis à points et plus récemment du renforcement des contrôles routiers.

Utilité et avantage d’une voiture sans permis ?

Une voiture sans permis permet aux personnes dépourvues du fameux papier rose de pouvoir être indépendants, du moins sur des déplacements de courtes distances. Parmi les principaux acheteurs de ces véhicules on retrouve en tête les personnes âgées talonnées par les jeunes. Ces véhicules sont aussi bien utilisés en ville où ils offrent un grand confort de parking en raison de leur encombrement réduit mais aussi à la campagne où ils pallient le peu de possibilités de transport en commun. Pour un usage ponctuel, des formules de location assez chères sont proposées. Pour les usages prolongés, l’achat s’avère plus rentable principalement du fait de la forte demande en véhicules d’occasion et de la revente ultra rapide sans trop de décote de ce type d’engin. Les prix d’un véhicule neuf oscillent autour des 10 000.

Les principaux constructeurs Les constructeurs de voitures sans permis sont peu nombreux. Le leader incontesté est Aixam Méga (production de 13 000 véhicules /an), suivi de Microcar (groupe Bénéteau), Ligier, Simpa JDM, Chatenet et Bellier. Chaque constructeur propose une gamme réduite de 2 à 5 modèles. Certains modèles présentent des carrosseries plus originales comme le cabriolet Scouty d’Aixam et les aménagements utilitaires proposés par Méga ou encore Bellier. La distribution de tous ces modèles se fait soit par l’intermédiaire de concessionnaires spécialisés soit par le biais de garages multimarques pour l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.