QUAND CHANGER LES VITESSES ?

Beaucoup de véhicules sont équipés d’un compte-tours et ce n’est pas seulement pour faire joli :
il m’indique le régime moteur (la fréquence de rotation du vilebrequin).

Je me sers de ces indications pour changer les vitesses au bon moment, en évitant de mettre le moteur en sous ou sur-régime. 

Pour une conduite sportive je me servais dans ma jeunesse du compte-tours, pour une conduite économique je me sers également du compte-tours.

Si nous voulons apprendre à rouler à l’économie, nous devons apprendre d’abord à rouler au compte-tours et non plus au bruit du moteur, comme dans les années 70-80.

Les élèves se posent souvent les questions suivantes :
– quand passer les vitesses ?
– pourquoi je cale ?
– en côte la voiture n’avance pas, pourquoi ?

Comprendre le compte-tours

Il y a quelques bases mécaniques qu’il est nécessaire de connaître pour utiliser au mieux le véhicule et rechercher soit la meilleure PERFORMANCE , soit  L’ECONOMIE.

Le moteur.

Les caractéristiques mécaniques d’un moteur sont déterminées par au moins minimum 3 valeurs.

1 – régime maxi :

Autrement dit la zone rouge. Le régime au-delà duquel nous n’avons pas intérêt à monter si on ne veut pas risquer de casser le moteur.

2 – puissance maxi :

C’est le régime précis où le moteur développe la plus grande puissance.

3 – le régime du couple maxi :

Sans entrer dans les détails, c’est le régime où le moteur commence à avoir le plus de force, le régime où il commence à reprendre le mieux.

Lors de l’achat d’une voiture et avant l’utilisation de n’importe quel véhicule il est intéressant de connaître ces données-là.
Vous les trouverez sur la brochure technique que le constructeur imprime pour chacun de ses modèles ou à défaut, dans une revue spécialisée qui aura effectué un essai complet sur le véhicule en question.

Sur la Peugeot 208 Auto école il est indiqué :
– régime couple maxi : 1750 t/mn
puissance maxi : 4000t/mn
– régime maxi : 5000t/mn

Je vais me servir des deux premiers paramètres pour utiliser au mieux mon véhicule.

Si je veux faire du rallye, je passerais toutes mes vitesses lorsque l’aiguille atteint à chaque fois les 4000t/mn.

4000t/mn
4500

Clic 4000t/mn…………Clic 4500t/mn

Si je vais au delà, 4200t/mn par exemple, je n’irais pas plus vite, la voiture va « mouliner » et je vais abîmer le moteur.
Je descendrais les vitesses à 1750 t/mn.

Pour les candidats au permis, nous choisirons la méthode éco-conduite et non sportive à moins que vous vous appeliez Sebastien Loeb.

Durant vos 15 premières leçons, je vous conseille d’utiliser la méthode que vous trouverez dans la rubrique « éco-conduite ».

Le calage et le compte-tours


Au ralenti, le compte-tours indique environ 800t/minutes, que l’on soit en 1ère, 2ème, ou 3ème. Le véhicule ne cale pas.
Exemple : Si je roule en 2ème et que je lâche complètement toutes les pédales, je ne calerai pas. Le compte-tours indiquera 800t/mn. Idem en 1ère et en 3ème. Si je commence à freiner le compte-tours va indiquer 700t/mn et 600t/mn,  je vais sentir la voiture vibrer, ça signifie que je suis à deux doigts de caler, le régime moteur est trop bas, je suis en sous régime. Il faut dans ce cas, ou lâcher rapidement le frein, le compte-tours remontera de lui même à 800t/mn ou débrayer pour enclencher la 1ère.

Passage de vitesse pour une conduite économique :

Une fois le véhicule « lancé », passer rapidement le rapport de la 1ère à la seconde, il doit se faire à 2000 tr/mn environ pour les véhicules à moteur diésel et 2400tr/mn environ pour les voitures à essence.

Le changement de vitesses de la :
– 3ème, 2000tr/m
– 4ème, 1800tr/mn
– 5ème, 1800tr/mn

Pour ralentir le véhicule, il ne faut pas rétrograder juste après avoir lâché l’accélérateur, mais :
– relâcher l’accélérateur jusqu’à ce que le compte-tours descende à 1200tr/mn et faire un changement de vitesse de la 5ème à la 3, ou de la 4 à la 2, donc nous pouvons même au permis de conduire sauter une vitesse uniquement pendant la rétrogradation et pas pour la montée des vitesses.

Partagez ce blog...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin