Régime moteur et passage des vitesses

Le levier de vitesse est utile pour avoir une conduite fluide et économique

1ère : très puissante, elle est comparé à un éléphant qui peut tout casser si on ne le maîtrise pas.
Utilisation pour les démarrages, manœuvres, allure lente, 10km/h au ralenti.

2ème : on l’enclenche à 2000t/mn, en ville, priorité à droite, tournant en angle droit, ralentisseur, 20km/h au ralenti.

3ème : on l’enclenche à 2000t/mn, en ville, passage des feux, 30km/h au ralenti.

4ème : on l’enclenche entre 1800t/mn et 2000t/mn. En ville sur un grand boulevard bien xdégagé, hors agglomération. Sur voie d’insertion d’autoroute on l’enclenche à 70km/h qui correspond à 2500t/mn.

5ème : comparé à un guépard.
On l’enclenche entre 1800t/mn et 2000t/mn, qui correspond à 70km/h. Seulement hors agglomération. En dessous de 70km/h remettre la 4ème. Jamais sur la voie d’insertion d’autoroute.

En côte :

On enclenche toutes les vitesses entre 2500t/mn et 3000t/mn en fonction de la côte.

Rétrogradation en côte :

Les rétrogradations sur le plat se font entre 1000t/mn et 1200t/mn
Les rétrogradations en côte se font à 1500t/mn pour éviter les risques de sous régime et de gêner les véhicules.



1ère glissée :

La reprise 1ère n’est pas un rétrogradage donc il ne doit pas avoir de frein moteur lors de son exécution. En effet, on ne fait pas 5-4-3-2-1 pour s’arrêter à un feu !!! La première est donc une vitesse de démarrage ou de manœuvre. La reprise 1ère sert à rouler au pas dans une intersection sans visibilité ou bien encore dans un espace restreint ou bien encore quand le véhicule le réclame en broutant.

La voiture avance toute seule si on lâche les pédales ! En 2 ème elle avance toute seule jusqu’à 20 km/h, si on commence à freiner, elle va brouter et risque de caler. On utilise dans ce cas  la 1ère glissée.

À plat ou en descente,  freiner légèrement  sans se précipiter sur la première, mais mettre la première juste avant l’intersection et  garder l’embrayage tout en dosant le frein de façon à avancer doucement et repartir comme un démarrage en cherchant le point de patinage avec un peu d’accélération.

En côte, en dessous de 20 km/h : mettre la première et tout de suite accélération et se mettre au  point de patinage de façon à avancer au pas.

 

Partagez ce blog...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn