« L’expert présente l’épreuve individuellement à chaque candidat, en lui précisant qu’il devra :
Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
Réaliser éventuellement un freinage pour s’arrêter avec précision ;
Réaliser une manœuvre en marche arrière ;
Procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule et répondre à une question en lien avec la sécurité routière ;
Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs ;
Adapter sa conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre ;
Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables. »

Pendant le parcours, l’expert vous dirige en utilisant notamment les panneaux de signalisation.
Ses indications sont formulées avec précision et suffisamment tôt, pour vous laisser le temps de mettre en oeuvre les savoir faire requis. (anticipation, rétroviseurs, clignotant).

II. DEFINITION DES COMPETENCES

A) Connaître et maîtriser son véhicule

1) Savoir s’installer et assurer la sécurité à bord
Avant le départ, et à chaque fois que cela est nécessaire, le candidat procède aux différents réglages lui permettant d’avoir une bonne visibilité et d’atteindre toutes les commandes pour agir efficacement.
Si nécessaire, il règle son siège, ses rétroviseurs, l’appui-tête et lorsque l’installation le permet, le volant et la ceinture de sécurité.
Il s’assure de la sécurité à bord en vérifiant notamment que tous les ouvrants (portières) sont bien fermés et que tous les passagers sont correctement ceinturés.

2) Effectuer des vérifications du véhicule en lien avec la sécurité routière

Le candidat devra montrer qu’il possède une bonne connaissance technique de son véhicule.
Le candidat procède à une vérification intérieure, portant sur un accessoire, une commande, un témoin, un document de bord ou un élément de sécurité.
Le candidat procède également à la vérification d’un élément à l’extérieur du véhicule. La vérification extérieure ne peut être réalisée que si la configuration du lieu s’y prête.
Ensuite, le candidat répond à une question en lien avec la sécurité routière.

3) Connaître et utiliser les commandes

Le candidat est capable d’utiliser les commandes de son véhicule dans toutes les situations
le volant ;
la boîte de vitesse ;
le frein ;
l’accélérateur ;
l’embrayage ;
le frein à main.
Il met en service les accessoires indispensables au maintien de la sécurité et des conditions de visibilité satisfaisantes.(feux,essuies glace)
Il connaît la signification des témoins d’alerte du tableau de bord. En circulation, il en tient compte et sait prendre les décisions qui s’imposent (avarie justifiant l’arrêt du véhicule, par exemple).



Partagez ce blog...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.