Démarrage sur le plat

1) je débraye à fond.
2) je passe la 1ère vitesse.
3) je cherche une accélération stable entre 1500 et 2000t/minute.
4) je remonte la pédale d’embrayage jusqu’au point de patinage.
5) je reste 3 secondes en maintenant le point de patinage.
6) je lâche progressivement l’embrayage en l’accompagnant avec le pied et j’accélère.

Étapes pour vous s’arrêter :

1) je lâche l’accélérateur.
2) je laisse agir le frein moteur. (Conso = 0)
3) je freine en effleurant la pédale de frein. (1 mètre/seconde par seconde)
3) je débraye à 1000t/minute pour ne pas caler.
4) je continue à freiner en dosant, de manière dégressif qui me permet de m’arrêter sans le moindre à-coup.

Étapes sans frein main : pour une légère côte : pour débutant

1) je freine (obligatoire : dans le cas contraire on reculerait puisque qu’on est en pente)
2) je débraye à fond
3) j’enclenche la 1ère vitesse
4) je relève le pied gauche jusqu’au point de patinage
5) je lâche doucement le frein
6) j’appuie sur l’accélérateur pour être à 2000t/minute et aider le véhicule à démarrer
7) je relâche en douceur l’embrayage.

Pour ceux qui maîtrise cette méthode pour débutant, vous pouvez utiliser la méthode classique comme ceux qui ont le permis.

Étapes sans frein main : pour une légère côté : classique

1) je freine
2) je débraye à fond
3) j’enclenche la 1er vitesse
4) je lâche le frein complètement et accélérer à 2000t/mn
5) je lâche en même temps la pédale d’embrayage jusqu’au point de patinage.
6) je lâche progressivement l’embrayage tout en accélérant pour faire avancer le véhicule.

Étapes avec le frein à main :

1) je serre le frein à main
2) je relâche la pédale de frein
3) j’appuie sur la pédale d’embrayage à fond
4) j’enclenche la 1ère vitesse
5) j’ accélère entre 1500t/mn et 2000t/mn
6) je relâche la pédale d’embrayage jusqu’au point de patinage et reste dans cette position
7) je desserre le frein à main complètement
8) je relâche progressivement l’embrayage en l’accompagnant tout en accélérant

Cette technique est à conseiller lorsque le risque de recul est important, ou si un véhicule se trouve juste derrière nous ou de manière générale aux candidats du permis de conduire qui éprouvent des difficultés avec la première ou la deuxième méthode. Le démarrage en côte avec frein à main se révèle également moins fatiguant pour l’embrayage.

A savoir :

1 – tant que l’embrayage ne se trouve pas au point de patinage, vous avez beau accélérer, le véhicule n’avancera pas.

2 – plus vous lâchez vite l’embrayage plus vous allez caler

3 – ne posez jamais le pied gauche au sol à gauche de la pédale, tant que la deuxième n’est pas enclenché.

Partagez ce blog...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn